Découvrez les meilleures images du jour sélectionnées par le service photo du Figaro.
Antisèches. Des petits mémos sont collés sur l’ordinateur portable du secrétaire d’État américain John Kerry, lors d’une conférence de presse au sujet de la crise ukrainienne, à Paris.
Cribs. Many tabs mark the subject areas in the notebook of U.S. Secretary of State John Kerry as he speaks to reporters about the Ukraine crisis in Paris.
SPACE ODDITY?  Falcon 9 SpaceX rocket lifts off from Launch Complex 40 at the Cape Canaveral Air Force Station in Cape Canaveral, Fla., Tuesday, Dec. 3, 2013. The rocket is carrying its first commercial payload, a communications satellite.  
CURIOSITE SPATIALE? Une fusée Falcon 9 SpaceX décolle du complexe de lancement n°40 de Cap Canaveral en Floride le 03 décembre 2013. La fusée emporte un satellite de communication, c’est la première fois qu’une charge commerciale est transportée par la compagnie SpaceX
(AP Photo/John Raoux)
Cold War Return II. U.S. President Barack Obama (L) walks into Konstantin Palace after shaking hands with Russia’s President Vladimir Putin during arrivals for the G20 summit in St. Petersburg. Since gaz attack in Syria last week, relation between US and Russian presidents are extremely tense.
Le retour de la guerre froide, acte 2. Le président des États-Unis, Barack Obama rentre dans le palais Constantin après avoir serré la main du président russe Vladimir Poutine lors de l’ouverture du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg. Depuis l’attaque à l’arme chimique en Syrie de la semaine dernière, les relations entre les présidents Russe et Américain sont extrêmement tendues.
PHOTOGRAPHER : REUTERS/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS / POOL
Cold War Returns. U.S. President Barack Obama meets with Russian President Vladimir Putin during the G8 Summit at Lough Erne in Enniskillen, Northern Ireland 
Le retour de la guerre froide. Ambiance glaciale lors de la rencontre entre le président des Etats-Unis d’Amérique, Barack Obama et le président de la Russie, Vladimir Poutine. Cette rencontre a eu lieu dans le cadre du G8 organisé à Enniskillen en Irlande du Nord.
PHOTOGRAPHER : REUTERS/KEVIN LAMARQUE
Like a wedding cake. U.S. first lady Michelle Obama, wearing a Jason Wu dress, kisses U.S. President Barack Obama as they dance at the Commander in Chief’s ball in Washington.
Comme un gâteau de mariage. La première dame des États-Unis, Michelle Obama, habillé pour l’occasion par Jason Wu, donne un baiser à son président de mari, Barack Obama lors d’une danse ouvrant le bal d’investiture du “Commandant en Chef” à Washington.
PHOTOGRAPHER : REUTERS/BRIAN SNYDER
American Fair-play. It’s an event which we shall never see in French politics. President Barack Obama and former Massachusetts Governor, former presidential candidate Mitt Romney talks in the Oval Office following their lunch.
Le Fair-play américain. C’est une image que nous ne verrons jamais en politique française. Barack Obama, président démocrate nouvellement réélu discute avec le candidat républicain malheureux Mitt Romney dans le bureau ovale de la maison blanche, juste après le déjeuner qu’ils viennent de partager.
PHOTOGRAPHER : Official White House / Pete Souza

Quitte ou double. Le président des Etats-Unis, Barack Obama, tient son dernier meeting de campagne à Des Moines dans l’état de l’Iowa. Les deux principaux candidats à l’élection présidentielle, Barack Obama et Mitt Romney arrivent à la fin d’une bataille électorale très intense qui a durée plus de 18 mois. Chacun d’eux a tenu plus d’une centaine de meeting dans tout le pays, animé des diners de collecte de fonds et dépensé plusieurs milliards de dollars en publicités négatives et autres dépenses de campagne. Le jour J est arrivé.
Double or quits. US President Barack Obama speaks at his last campaign rally in Des Moines, Iowa. After a grueling 18-month battle, the final US campaign day arrived Monday for Obama and Republican rival Mitt Romney. The candidates have attended hundreds of rallies, fundraisers and town halls, spent literally billions on attack ads, and others campaign expenditures. D-Day is comming.

PHOTOGRAPHER : AFP PHOTO/JEWEL SAMAD
Coup de balai. Youri Gagarine a besoin d’un grand nettoyage. Car la statue du premier homme envoyé dans l’espace, il y a tout juste 51 ans, a souffert de la pollution à Moscou, en Russie. À 27 ans, le cosmonaute soviétique Youri Gagarine est le premier homme à effectuer un vol dans l’espace. Il s’envole de la station spatiale de Tyura-Tam à 9h07 à bord de la fusée Vostok 1. 108 minutes plus tard, il a accompli une révolution complète autour de la Terre et atterrit en Sibérie. Après le lancement du premier satellite «Spoutnik» le 4 octobre 1957, les Russes ont ainsi pris une avance décisive dans la course à l’espace qui les oppose alors aux Américains (ANDREY SMIRNOV/AFP)
Time to brush the Gagarin. Yuri Gagarin needs some cleaning up after suffering from the pollution that envelopes Moscow, Russia. Fifty-one years ago, when he was only 27, this Soviet cosmonaut became the first human to journey into outer space, arriving at the space station Tyura-Tam at 9:07 am on the spacecraft “Vostok 1.” One hundred and eight minutes later, he had completed a revolution of the Earth and landed in Siberia. After the launch of “Sputnik 1” satellite in 1957, the Russians had a decisive lead in the space race against the Americans.