Découvrez les meilleures images du jour sélectionnées par le service photo du Figaro.
Boxing day. Aspiring boxers exchange punches during their training session at a boxing school in the indigenous community of Pacayita in Masaya. The boxing school is an initiative of Marco Cano, a former national amateur champion boxer, and his father Jose Cano. The school aims to keep children off gangs and drugs. 
Jour de boxe.  Deux jeunes aspirants boxeurs échangent quelques coups durant une session d’entrainement à l’école de boxe de la communauté indigène Pacayita à Masaya, Nicaragua. Cette école de boxe a été fondée par Marco Cano, un ancien champion de boxe amateur et son père Jose Cano. Tous deux veulent aider les enfants du Nicaragua à sortir de la violence entre gangs et de la drogue.
PHOTORAPHER : REUTERS/Oswaldo Rivas
Christmas Wonderland. With star filled eyes,Ada Huberty is held by Stuart Nelson, dressed as Santa Claus, while posing for a Christmas photo at Crossroads Center mall in St. Cloud, Minn.
La féerie de Noël. Les yeux pleins d’étoiles, la petite Ada Huberty se tient dans les bras de Stuart Nelson déguisé en Père Noël pour la classique photo de Noël dans le centre commercial de Crossroads à Saint Cloud dans le Minnesota.
PHOTOGRAPHER : AP PHOTO/ DAVE SCHWARZ
French Clown. A statue with a clown’s red nose is pictured on Paris Concorde square.More than 300 statues in France were decked out by this red nose on the initiative of the association Clown without borders, to defend children rights. November 20th being the day dedicated to children rights. We can see the National Assembly’s pediment in backround with a French flag on top.
Clown à la française. Une statue de la place de la concorde de Paris est ornée d’un nez rouge de clown. Plus de 300 statues en France ont été affublées de ce nez rouge à l’initiative de l’association Clown sans frontières, pour défendre les droits de l’enfant. Le 20 novembre étant la journée dédiée aux droits de l’enfant. On peut apercevoir le front de l’assemblée nationale en arrière-plan, surmontée du drapeau français.
PHOTOGRAPHER : AFP PHOTO/JOEL SAGET
Shiv’ah. Plus de mille fidèles se sont recueillis à la synagogue Nazareth, dans le IIIe arrondissement de Paris. Plusieurs milliers de personnes, selon la police, regroupées à l’extérieur, n’ont pas pu pénétrer dans le bâtiment. (AFP)
Shiv’ah. More than a thousand people gathered inside the Nazareth synagogue in Paris to memoralize the massacre of three children and a teacher at a Jewish school in Toulouse. Several thousand others came together outside.
. 
Slam dunk. Ces enfants renouent avec le temps de l’innocence et se baignent dans cette énorme “piscine”, près de Jakarta, en Indonésie. Les fortes pluies de ces derniers jours ont provoquées de graves inondations dans les rues de la capitale. Dans certains secteurs, l’eau est montée à plus de 2 mètres. Dans le pays, le mois de février est traditionnellement le pire pour les habitants de Jakarta. C’est le temps des pluies les plus intenses et des brusques montées des eaux qui envahissent les quartiers les plus pauvres. (Supri Supri / Reuters)
Slam dunk. These children play in a giant “swimming pool” near Jakarta, Indonesia. Heavy rains over the past few days have caused serious flooding in the streets of the capital. In certain areas, the water has reached more than two meters high. February is at the height of the rainy season in Indonesia and sudden rises in water commonly inondate the poorest areas.  
Jeu d’enfant. Dimanche, les musulmans du monde entier ont fêté l’Aïd al Adha, «fête du sacrifice», qui commémore le sacrifice d’Abraham et sa soumission totale à Dieu. Ici, pour l’occasion, des enfants de la ville de Jénine en Cisjordanie, fêtent l’événement à leur manière et ont pris place sur un tourniquet coloré pour se faire tourner la tête en s’amusant. (Mohamad Torokman/REUTERS)
Child’s Games. On Sunday, Muslims all over the world celebrated l’Eid al-Adha, the “feast of  sacrifice,” which commemorates the willingness of the Prophet Abraham to sacrifice his son to God. Here, the children in the West Bank town of Jenin celebrate the event in their own way by making themselves dizzy on this colorful carnival ride. 
Grand nettoyage. Ces enfants de Manille ont fait du nettoyage des tombes, une spécialité. Pour la Toussaint, ils ont ainsi repeint et dépoussiéré des dizaines de sépultures. Dans les cimetières de la capitale des Philippines, un pays surpeuplé où 80% de la population est catholique, le plus difficile est de trouver de la place pour les défunts. Alors les autorités ont imaginé ces étranges immeubles funéraires qui ne cessent chaque année de prendre de la hauteur. (Romeo Ranoco/REUTERS)
Big cleaning. The cleaning of tombs is the specialty of these children from Manilla.  For All Saint’s Day, a holiday celebrated on Nov. 1 by Catholics worldwide, these children repainted and dusted numerous sepulchres. It is difficult to find space for the deceased in the cemeteries of the capital city of the Philippines, an overpopulated country where 80% of the population is Catholic. The authorities responded by devising these strange funerary buildings, which grow higher each year.
Soif - En raison de la sécheresse, les enfants ont été réquisitionnés pour aller chercher de l’eau et la porter jusqu’au village dans la région de Sichuan, en Chine. La source se situe au bord d’une falaise, à plus d’1 km de marche sous un soleil de plomb. Quirky China News / Rex/REX/SIPA
Thirst - Because of the drought in Sichuan province, China, local children have been tasked with fetching water from a spring located more than 1km away from their village. To reach it, they need to walk along a cliff under scorching sun.
Obamamamia! - Entouré d’une cinquantaine d’enfants âgés de 5 à 11 ans, le président américain  Barack Obama a eu un peu  de mal à se relever après une séance photo camp d’été à Chatfield (Minnesota), le 15 août. (C. Kaster/AP/SIPA)
Obamamamia! Surrounded by children aged 5 to 11, U.S. President Barack Obama had a little trouble getting up after a summer camp photo op in Chatfield, Minn., August 15.