Découvrez les meilleures images du jour sélectionnées par le service photo du Figaro.
OUCH! A Shi’ite Muslim is sprayed with rose water as he flagellates himself during a Muharram procession to mark Ashura in Mumbai November 15, 2013. Ashura, which falls on the 10th day of the Islamic month of Muharram, commemorates the death of Imam Hussein, grandson of Prophet Mohammad, who was killed in the seventh century battle of Kerbala.
OUILLE! Cet indien shiite est aspergé d’eau de rose alors qu’il se flagelle pendant une procession qui célèbre l’Ashura à Mumbay le 15 novembre 2013. L’Ashura commémore la mort de l’Imam Hussein , petit-fils du prophète Mohamed lors de la bataille de Kerbala au 17ème siècle.
PHOTOGRAPHER : REUTERS/DANISH SIDDIQUI
Crowded train. Commuters ride on the roof of a train as they come back to the city after attending the final prayer of Biswa Ijtema in Dhaka. Thousands of Muslims joined the Akheri Munajat, the final supplication as the second phase of the Muslims congregation concluded by seeking forgiveness and blessings for mankind.
Train bondé. Les banlieusards de Dacca sont entassés dans et sur le train les ramenant de la dernière prière de Biswa Ijtema, cette congrégation mondiale des musulmans, qui s’est déroulée à Tongui. Plus de deux millions de musulmans se sont rejoint pour l’Akheri Munajat, la supplication finale, deuxième phase de ce rassemblement qui doit se conclure en cherchant le pardon et des bénédictions pour l’humanité.
PHOTOGRPAHER : REUTERS/ANDREW BIRAJ
Commémoration. Lundi à Kaboul, ils se sont mutilés pour l’Achoura. Des milliers des chiites d’Afghanistan ont ainsi commémoré dans la douleur la mort du martyre de l’imam Hussein, fils d’Ali et gendre du prophète Mahomet. A cette occasion, ils ont participé à des rituels de flagellation et se sont coupés en signe de contrition. Après quelques minutes de coups frénétiques, les fidèles harassés se sont enfin laissés tomber à genoux, le dos ensanglanté. Si certains ont décrété cette pratique interdite, bien des mosquées de Kaboul se sont gardées de les suivre. (Visual Press Agency)
Commemoration.On Monday— the Day of Ashura— thousands of Shi’ites living in Kabul, Afghanistan performed rituals of self-flagellation. These traditional rituals commemorate the martyrdom of Hussein, the grandson of the Prophet Muhammad. After several minutes of frenetic blows, the faithful are finally allowed to fall to their knees exposing their bloody backs. Though some mosques have forbidden this practice, many other mosques continue.